TOUS LES OUVRAGES
Jean Moulin, mémoires d'un homme sans voix.
Atelier de création radiophonique Provence-Méditerranée.
Radio France 1999.
(Document audio)

Série d'émissions consacrées à Jean Moulin.

Les RG à l'écoute de la France. Police et politique de 1981 à 1997.
Editions La Découverte. Paris 1998.
(Document livre)

Portrait des Renseignements généraux...

La police, combien de divisions ?
Editions Dagorno. Paris 1989.
(Document livre)

Dans la collection "Combien de divisions ?" une radiographie de la police française...

Sur la terre comme au ciel. Pour une nouvelle morale laïque.
Editions Calmann-Lévy. Paris 1989.
(Document livre)

La première affaire d'interdiction du port de "foulards islamiques" dans un lycée public.

La meilleure police du monde
Editions Duculot.
Paris-Gembloux 1978.
(Document livre)

Le titre du livre m'avait été soufflé par le président de la République Valéry Giscard d'Estaing...

Vroum...vroum...motos
Atelier de création de radio France. 1975.
(Fiction audio)

La première " œuvre " que j'ai livré au public () A l'époque, j'étais motard...

<<< Précédent

LE DON DU SANG

Editions Actes Sud. Paris-Arles 2001.
(Roman)

L'idée de ce livre m'a été offerte par le cinéaste Costa Gavras. Après m'avoir longtemps fait parler de Mon colonel et abondamment abreuvé de Metaxa, un alcool grec redoutable, il m'avait suggéré d'écrire quelque chose autour du thème de l'humiliation. J'avais rencontré peu auparavant un Adjoint de sécurité, un ADS.

Il m'avait raconté que les gardiens de la paix avaient le droit d'aller donner leur sang pendant leur temps de travail alors que les ADS, des flics au rabais recrutés dans les quartiers sensibles, devaient le faire en dehors de leurs heures de service.

C'est ainsi qu'est né Nourredine, 23 ans, petit-fils de harki entré dans la police par la petite porte et injustement accusé de complicité avec un de ses copains d'une cité de Montpellier deve-

-nu, lui, dealer et militant islamiste. J'ai été invité dans un collège privé de la région parisienne pour parler de mon livre aux élèves. Ils l'avaient tous lu et m'ont soumis à une série de questions dont certaines, en particulier celles portant sur la "musique de jeunes" que j'évoquais dans le roman, m'ont embarrassé.

J'ai eu par la suite l'occasion de discuter avec des lecteurs de l'âge de mes héros et j'ai été très fier de voir que rien de ce que j'avais écrit ne leur paraissait invraisemblable.

Je viens d'ailleurs d'apprendre que Actes Sud a réédité Le don du sang dans une collection destinée aux jeunes. Faute de pouvoir être un jeune auteur, je vais donc devenir un auteur pour jeunes.

"Rien de ce que j'avais écrit ne leur paraissait invraisemblable"


























































Design : Cactus - Code : Dureflex

Optimisé pour Firefox. Résolution 1024 X 768 ou supérieure.